Castelmoron d’Albret, la plus petite commune de France, un hectare et demi, une cinquantaine d’habitants répartis sur le rocher. La cité de Jeanne d’Albret, bien que très petite, connaît deux animations vraiment très conséquentes : la journée des crèches, au moment de Noël, et la journée des potiers au début de l’été.
Un bel étalageOn furète Cette dernière, qui s’est déroulée dimanche dernier, a été mise sur pied par Cécile et Christophe Atkins, potiers de leur état. Ils ont créé une association, appelée « Les Mains d’Argile » rattachée au Collectif National des Céramistes et des Ateliers d’Art de France. Sur demande, ils organisent des ateliers pour initier les enfants et les adultes à cette fabrication, ainsi ont-ils reçu cette semaine un groupe de lycéens de Saint Genès.
Poteries d'AndernosLetravail des enfants Ils ont également lancé cette réunion annuelle qui regroupe de plus en plus d’artisans. Cette année, ils étaient une bonne vingtaine, tout le grand Sud-Ouest était représenté. Tous les genres étaient représentés, depuis la banale écuelle jusqu’à la véritable œuvre d’art en passant par les bijoux. Christophe a fait plusieurs démonstrations et un atelier était ouvert pour les petits, les bambins étaient ravis de mettre les mains dans l’argile. Par cette chaude journée d’été, enfin arrivé, les badauds ont découvert des objets absolument superbes et admiré le splendide paysage des environs du village. Il fallait s’armer de courage pour marcher dans ces rues étroites et pentues, mais le détour en vaut la peine.