Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a décidé de renouveler et agrandir son parc de matériel informatique. D’emblée l’entreprise Sauveterrienne spécialisée dans cette branche a été écartée pour cause d’incompétence !

Comment le conseil municipal peut-il être compétent pour juger une entreprise s’il ne fait pas d’enquête auparavant ?

S’il en avait diligenté une, il aurait appris que sur la dizaine d’entreprises agréées par Microsoft en Gironde, seule celle de Sauveterre est en milieu rural. D’autre part il saurait que plusieurs communes et communautés de communes des environs, bien plus importantes que celles de Sauveterre, ont confié le soin de les équiper et d’assurer la maintenance de leur matériel informatique à cet établissement.

Ce chef d’entreprise commence à avoir des doutes sur le libéralisme du nouveau conseil municipal. En ce temps de crise mondiale, doublée d’une récolte de vin, très en dessous de la moyenne au point de vue quantité, ne pas soutenir le commerce local est suicidaire. Par contre, voir se développer un outil qui peut vous dépanner dans l’heure qui suit est une richesse.