C’est une assemblée assez peu ordinaire qui a eu lieu jeudi soir dans la salle de fêtes de Gornac. L’assistance était plutôt réduite, car ce n’est pas toujours l’amour de la culture qui incite les parents à inscrire leurs enfants à cet organisme, il faut les comprendre, il est toujours nécessaire d’occuper nos chères têtes blondes.
08-12-18._Assistance.jpg A l’ordre du jour, la séparation juniors et des seniors. Si, à l’origine il n’était guère question des premiers, au fil des ans, les jeunes ont amplement remplacé les anciens, ce qui aurait tendance à obérer les finances de l’association, seul l’atelier des jeunes est subventionné. Cette année il y a vingt trois jeunes jusqu’à douze ans et sept jusqu’à dix-huit ans ; quant aux adultes, ils ne sont plus que six. Comme le temps de l’animatrice est égal pour les uns et pour les autres, l’atelier adulte est largement déficitaire, ce qui entraîne une perte pour l’ensemble. Ce qui n’est pas trop gênant pour le bilan de la saison passée, mais qui pourrait devenir préjudiciable pour les futures.
08-12-18._Le_bureau_de_l__assemblee.jpg Le bilan 2007-2008 présente un déficit de deux cent soixante neuf Euro, mais compte tenu que l’achat d’un magnétoscope a été totalement inclus dans le compte de résultat, alors qu’il devrait être amorti en cinq ans, on peut considérer que cet exercice est équilibré. Mais que dire de l’avenir ?

La séparation des deux ateliers a donc été entérinée, un nouveau compte bancaire sera ouvert pour bien dissocier les charges et les dépenses de chacun d’eux, certains membres auraient préféré une ligne ou deux supplémentaires dans les comptes de l’association.

L’atelier théâtre de Gornac fête ses dix ans cette année.
L’association a été créée le 8 septembre 2004, auparavant il était une branche de l’association du Moulin de Gornac. M. Lamouroux, maire de la commune, ancien membre de l’atelier, a rappelé que le théâtre était une ancienne tradition, il existait bien avant 1972, date à laquelle il est arrivé dans la commune.

Voici la composition du nouveau bureau tel qu’il a été élu lors de cette assemblée : Mme Ortuno a été reconduite dans ses fonctions de présidente, elle est secondée par Mme Portejoie et M. Merill, fera la jonction entre les deux ateliers.

La trésorerie revient à Mmes Videau et Joubert, le secrétariat à Mme Deymier, aidée par Mme Brillant.
08-10-02._Ce_n__est_pas_morose.jpg A l’issue de cette réunion, les membres de l’atelier adulte sont restés pour établir la nouvelle forme de fonctionnement de leur entité. Tout d’abord un nom a été recherché pour bien disjoindre l’activité des adultes de celle des jeunes. Cela n’a pas été facile, tous voulaient une dénomination originale et accrocheuse, les avis étaient partagés, chacun défendant son idée. Finalement c’est le nom de « Compagnie surprenante »(la surprise, bonne ou mauvaise étant laissée au libre choix du public) qui a été adopté. On aurait pu aussi bien la désigner comme la compagnie de l’Entre deux Mers, les membres étant originaires de Cantois, Castelviel, Gornac, Saint-Brice et Sauveterre et le metteur en scène d’Omet. Une représentation a été programmée pour le dimanche11 janvier à 15 h à la salle des fêtes de Sauveterre, une autre le dimanche 1° mars à Sainte-Croix du Mont. Ce sera le programme de la saison dernière, légèrement modifié, qui sera présenté au public. Il s’agit de trouver des fonds pour ne plus grever le budget de l’Atelier et de recruter quelques nouveaux membres pour étoffer la compagnie.

Nous aurons certainement l’occasion d’en reparler.