Sauveterre a vécu, samedi après midi, une célébration inoubliable du carnaval. Les différentes écoles de la communauté de communes, le personnel des accueils périscolaires et des CLSH avaient préparé des chars et des costumes et décoré la place ; y compris les abords, le bureau de poste avait érigé un mannequin costumé en facteur devant son entrée et la mairie était ornée d’un couple de jeunes mariés en carton !
10-03-13._Suite.jpg10-03-13._L__orchestre_et_la_foule.jpg Le cortège est parti de l’école et a parcouru les rues de la bastide, emmené par la banda de Targon « los Musaïcos » bombardé par les confettis et les pétards. Il a abouti sur la place où un emplacement avait été délimité pour recevoir Mme Carnaval (a Sauveterre on est pas machos). La musique s’est déchaînée, et parents et enfants se sont mis à danser pendant que les pétards crépitaient de plus belle.
Après avoir brûlé Mme Carnaval, un spectacle de marionnettes et de ventriloquie a été offert aux enfants qui s’étaient rassemblés devant l’estrade ou était présenté l’histoire d’un IMG_3928.JPGIMG_3931.JPGjeune tambour amoureux d’une jeune princesse. Pour ce spectacle, le présentateur avait requis trois personnes dans le public qui avaient pour mission de mimer des paroles, paroles prononcées par le ventriloque, effet comique garanti. Les enfants, mais aussi leurs parents reprenaient la chanson des trois jeunes tambours qui était le leitmotiv de l’histoire. Après ces émotions, les enfants ont pu déguster le goûter offert par Super U pendant que la musique se déchaînait de nouveau. Une farandole s’est formée, menée par M. le maire Voilà une tradition à conserver.
10-03-13._Devant_la_mairie.jpg

Le défilé.
Le public et los Musaïcos.
Le spectacle.
La farandole.
Les mariés.