C’est dans la salle des fêtes de Saint-Brice, joliment décorée, que s’est déroulée l’assemblée générale de la caisse locale de Sauveterre du Crédit Agricole.
10-03-16._AG_CA.jpgLa séance a débuté par une assemblée extraordinaire qui a adopté la modification des statuts portant sur la suppression de plafond du capital social, qui, dorénavant, pourra être augmenté par les investissements des nouveaux sociétaires ou les augmentations de participation des anciens. Dans sa présentation du rapport moral, le président Garuz a insisté sur le bon résultat de l’année, en bénéfice malgré la conjoncture. Il a également parlé des aides apportées par le Crédit Agricole aux victimes de la tempête, des facilités accordées aux viticulteurs, de l’aide apportées aux associations, le volume des prêts a augmenté de 6%. M. Guérin, directeur de la caisse locale, a commenté le bilan, positif de vingt sept mille huit cent quatre vingt quatre Euro. La rétribution des sociétaires sera, pour cet exercice, de 3,88%. M. Reboul, de la caisse régionale, a posé une question épineuse, les banquiers ont-ils trahi ? A son avis, certains se sont laissés entraîner par la cupidité, mais c’est loin d’être la généralité.
M. Lespiaucq, a souligné que la caisse locale s’est augmentée de soixante treize sociétaires, ce qui est un bon signe de confiance. Il a vanté la gestion de la banque qui se veut coopérative, mutualiste et solidaire.
L’élection du tiers sortant du conseil d’administration a vu l’arrivée de Mme Wlostowicer et de MM. D’Amécourt et 10-03-16._Assistance_AG_CA.jpgCazade.
M. Kassim, directeur de l’ESAT, a commenté le chantier de l’hôtel restaurant, qui va ouvrir ses portes le mois prochain, et pour lequel le Crédit Agricole a apporté une aide significative. L’originalité de cet établissement est que le service sera fait par des personnes handicapées.
Parmi les personnes ne se représentant pas M. André Gouache, après trente trois ans de service et M. Jean Claude Lartigue, après huit années ont reçu la médaille du Crédit Agricole. Quant à Mme Charles, en raison des services rendus à la communauté agricole, elle a été faite chevalier du Mérite Agricole.
La séance s’est terminée, au lieu du buffet habituel, par un 10-03-16._M._Kassim.jpgrepas à table.



Les intervenants : MM. Guérin, Garuz, Lespiaucq, Reboul.
Une partie de l’assistance.
M. Kassim.