Les Sauveterriens se souviennent encore de cette association, qui, il y a une quinzaine d’années s’était donné pour mission de récupérer les déchets, donnant ainsi à quelques demandeurs d’emploi de se reconvertir au travail en les trillant. Cette association, SIREA, avait aussi lancé le « nettoyage de printemps » en recherchant, avec les enfants des écoles, les décharges sauvages pour les vider de leur hideux contenu.
Cette association ne pouvait vivre qu’avec l’aide des communes qui étaient assez rares à mettre la main à la poche en cette époque où l’on ne connaissait pas encore le tri sélectif ni les déchetteries. Au bout de quelques années elle a du abandonner sa mission, faute de finances. 10-03-26._Motobineuse___tondeuse.jpgLe flambeau a été repris par l’un des deux fondateurs, Stève Ferron, un autre gavache venu de son Poitou natal chercher fortune en Entre deux Mers. Il a créé une autre association, PROSERVICES, dont il est le seul employé. Il s’est muni d’un camion d'occasion, équipé d’une grue, s’est mis en contrat avec cent quinze communes dans lesquelles il passe régulièrement pour enlever les gros encombrants déposés par les administrés dans un endroit convenu. Cet enlèvement est gratuit, charge à lui de trier les articles et de les vendre pour se rémunérer.
10.06.01_._Stev_Ferron.JPGPendant un certain temps son dépôt à été à Rimons, depuis, il a acheté une vieille maison à Cleyrac qu’il a magistralement rénovée, y a installé un bâtiment pour entreposer les articles fragiles ou périssables. Pour ajouter une flèche à son arc, il fabrique des jardinières en bois avec des piquets de récupération, article qui a beaucoup de succès. Il ne veut pas en rester là, il envisage d’ouvrir en septembre, un marché d’articles d’occasion, électroménager, motoculture de plaisance, brocante, véhicules, etc.
S’étant aperçu qu’entre le dépôt des encombrants par les particuliers et son arrivée pour les enlever, des vols étaient commis, en particulier pour les ferrailles, dorénavant ces dépôts se feront en sa présence, les personnes désirant se débarrasser de leurs gros déchets devront se renseigner en mairie pour les jours et heures de passage ou téléphoner au 05 56 71 63 19.

Steve Ferron en action.
Entre deux de ses jardinières.