11.06.04._le_poulet_a_la_broche.JPGGrosse participation à la maïade offerte par notre conseiller général à ses électeurs. Elle avait été estimée à neuf cents personnes, ce nombre a 11.06.04._La_friture.JPGété approché à quelques unités près. Tous ces invités étaient abrités sous des tentes ou dans les cuviers pour parer aux orages menaçants, qui, hélas, n’ont donné que quelques gouttelettes de pluie.11.06.04._Le_mai.JPG Mais la journée était dédiée à la fête et à la joie, tant pis pour le manque de pluie ! Pour la troisième fois dans les anales Sauveterriennes, une vache a été sacrifiée11.06.04._Los_Goujos.JPG sur l’autel de la gourmandise. Une fois de plus, le Cantal est venu régaler l’Entre deux Mers. Naturellement le vin a coulé à flots, ce qui est tout à fait normal sur une propriété dont le vin 11.06.04._Jesse_Garoon.JPGclairet est renommé, plusieurs centaines de bouteilles ont été éclusées pour l’apéritif et le repas, 11.06.04._Le_conseiller__sa_suppleante__les_maires.JPGsans compter le réservoir de cinq cent litres de vin rouge destiné à accompagner le plat de résistance. Comme le veut l’habitude, un arbre a été planté pour laisser un souvenir 11.06.04._Cadeaux.JPGdurable de cette cérémonie, non point un pin comme à l’accoutumée, mais un acacia (sans épines11.06.04._Premier_coup_de_couteau.JPG, naturellement) M. d’Amécourt a présenté sa suppléante, Mme Marie-Christine Lavenier, lui a offert une gerbe et quelques cadeaux, gerbe également à Sophie, 11.06.04._Depecage.JPGson épouse, il a aussi remercié les douze maires du canton qui l’ont aidé à garder son siège au conseil général. Il n’a évidemment pas oublié tous les bénévoles ayant donné la main pour la 11.06.04._Self_service.JPGréussite de cette belle fête, MM. Farges, de Mauriac, qui ont fourni le plat de résistance, une vache, qui a été préparée, cuite et sera débitée par une entreprise aussi de Mauriac, mais du Cantal. Il informe l’assistance que le repas sera clôturé par la [11.06.04._un_peu_plus.JPGdégustation de fromage de brebis, fabriqué à Gornac par la famille Cauhapé, grâce aux cinq cent litres de lait fournis, gracieusement, par M. Possamaï. Il annonce également qu’une étude est en cours pour 11.06.04._un_peu_plus.JPGcréer une fromagerie sur le territoire de la communauté de communes, afin de valoriser son savoir-faire. Il présente également une idole de rock des années mil neuf cent quatre-vingt Jessé Garoon qui vient de s’installer à Saint-Hilaire, Il a beaucoup intrigué, les invités avec sa Cadillac rose bonbon, sa tenue de lord anglais et sa pipe ! 11.06.04.De_beaux_restes.JPGLa fin du repas a été arrosée de Crémant de Bordeaux, arrosée dans tous les sens du terme, M. le conseiller ayant eu e11.06.04._Tout_vient_a_point_a_qui_sait_attendreJPGl’excellente idée de déboucher un certain nombre de bouteilles pour en arroser les convives, le repartie a été rapide, plusieurs lascars se sont empressés de lui rendre la pareille. Ce fut une journée magnifique, bravo et merci à tous, notamment aux cuisiniers de Mauriac qui ont su servir près de neuf cents convives en une heure et trente neuf minutes !