Médiathèque Municipale : le projet

Une médiathèque pour Sauveterre de Guyenne


De bibliothèque à médiathèque :


A l’Automne 2017, la médiathèque de Sauveterre-de-Guyenne ouvrira ses portes au public. Cet établissement moderne sera l’aboutissement d’un projet politique visant à développer la lecture publique sur le territoire, en cohérence avec les enjeux contemporains et les attentes de la population. Idéalement située rue Saint Romain - dans le bâtiment qui fut la graineterie Chauvet - au cœur de la commune, et à deux pas de la place centrale, elle sera un lieu remarquable, identifiable, et visible pour tous les sauveterriens et les habitants du secteur. Bien plus qu’un lieu dédié à des collections de documents, la médiathèque de Sauveterre-de-Guyenne aura vocation à être un lieu de vie, d’échanges et de rencontres.

Un lieu de convivialité et de services

Grâce à sa situation centrale, proche des commerces, de l’office de tourisme, de la mairie, ou encore des associations et des écoles, la médiathèque sera facilement accessible pour les habitants. Mais loin d’être un simple lieu de passage, elle a été pensée et conçue comme un lieu convivial, où la qualité de l’accueil sera primordiale. Ainsi, des espaces ouverts et du mobilier adapté et confortable permettront à chacun de s’installer pour passer un moment sur place. La médiathèque, permettra une multiplicité d’usages, selon les envies de chacun. On pourra bien-sûr y emprunter des livres, des cd ou des dvd, mais aussi : bouquiner dans un fauteuil, consulter la presse, visionner des films, accéder à des ressources numériques, jouer à des jeux de société ou des jeux vidéo, participer à des animations ou, tout simplement, passer un moment en famille ou entre amis.


Une médiathèque pleinement intégrée dans le tissu local
 :

La médiathèque sera un lieu ouvert qui développera des relations fortes avec les acteurs institutionnels, économiques, et associatifs du territoire via des partenariats. Médiathèque de proximité, elle participera à la vie locale et contribuera à en promouvoir les évènements et les initiatives. De plus, son champ d’action ne se limitera pas à l’enceinte du bâtiment, et elle déploiera un service « hors les murs » intervenant ainsi auprès d’autres structures (RPA, maisons de retraite, etc) et au plus près de la population.


Une palette d’animations variées pour tous
:

Dans l’ancienne bibliothèque, les contraintes architecturales et le manque d’espace étaient un frein au développement des services proposés, et notamment à la mise en place d’animations. La future médiathèque offrira l’espace nécessaire à la proposition d’animations variées, pour tous les âges et tout au long de l’année. Lectures pour les tout-petits, ateliers multimédias, projections, soirées jeux, rencontres et évènements plus exceptionnels liés à la vie locale, viendront ainsi rythmer la vie de la médiathèque.



De nombreux changements
 :

Une augmentation des collections de près de 40% et l’arrivée de nouvelles ressources :


Aujourd’hui : 6782* documents tous supports confondus (livres, revues, cd) et 61 jeux de société.
Demain : Un fonds porté à 9282* documents, avec le développement plus particulier des romans de science-fiction, des polars, des mangas, des romans adolescents, et du fonds gros caractères. -La création d’un fonds de dvd. -Une offre de jeux de société renouvelée chaque mois avec les emprunts auprès de la ludothèque éphémère de Saint Macaire. -L’arrivée du jeu vidéo.

''**Soit près de 3000 documents au total prêtés par la Bibliothèque Départementale de la Gironde, partenaire de la médiathèque de Sauveterre-de-Guyenne. ''



Un bond en avant du multimédia :


Aujourd’hui :__ 1 ordinateur fixe et 1 tablette à destination du public.

Demain :
-Un accès wifi
-4 PC portables dédiés au public
-1 Mac
-5 tablettes en libre consultation sur place
-2 Liseuses consultables sur place et empruntables
-1 console de jeux (PS4 Pro)



Une surface triplée avec une multiplication des espaces dédiés au public
.

La médiathèque s’étendra sur trois niveaux qui ont été définis en cohérence avec les publics et les usages, sur une surface de 160m2.

-Le rez-de-chaussée d’une surface de 70 m2 : il accueillera la plus grande partie du fonds adulte, à savoir les documentaires, les romans et les polars. Au-delà de ces collections, ce sera un niveau dédié à l’accueil qui offrira également des espaces de consultation et de détente : un coin convivialité équipé de chauffeuses permettra à chacun de s’installer autour d’un café, des revues seront facilement consultables sur place grâce à un meuble dédié, et un poste informatique offrira un accès pratique à internet. Petite particularité, la médiathèque disposera d’une grainothèque, une collection de graines reposant sur le principe d’un troc auquel chacun pourra contribuer.

Rdc 1DSCN1509.JPG


-Le 1er étage d’une surface de 70m2 : ce plateau particulièrement lumineux sera organisé comme un espace « hybride », passage entre adultes, adolescents, et enfants. Dans cette optique, il sera divisé en deux sous-espaces : Le premier, un espace ado/adultes, dans la continuité des collections du rez-de-chaussée, qui accueillera le fonds musique, bandes-dessinées et romans de science-fiction. Il sera également possible d’y profiter d’un agréable moment en musique grâce au « coin écoute » aménagé à cet effet, ou encore de s’installer avec une tablette à la table haute située près des collections destinées aux ados. La seconde moitié du plateau sera entièrement dédiée à la jeunesse. Romans, albums, BD, ou encore documentaires y seront à la disposition des petits et tout petits dans un mobilier adapté. Grâce à de nombreuses assises (poufs, chauffeuses et tapis) petits (et grands !) pourront ainsi s’installer confortablement pour passer d’agréables moments de lecture et de découverte au sein de la médiathèque.



1er1er bis




-Le R-1 d’une surface de 39 m2 : l’ancienne cave de la graineterie a elle aussi été pleinement exploitée ! Equipée d’un mobilier entièrement modulable pour conférer à cet espace une flexibilité maximale, elle fera office de « salle polyvalente/multi usages ». Elle abritera le fonds dvd, la console de jeu, les jeux de société et sera meublée de tables mobiles qui permettront la mise en place de différentes activités. Egalement équipée d’un vidéo projecteur et d’un écran blanc, elle pourra au besoin se transformer en salle de projection. D’une capacité d’accueil de 30 personnes, cet espace se prêtera particulièrement à l’animation.

sous-sol

La médiathèque sera en outre attenante à la salle des fêtes de la commune d’une surface de 380m2, avec laquelle elle communiquera. Elle pourra ainsi accueillir des expositions et des animations de plus grande ampleur.










Des horaires d’ouverture élargis
 :

21h d’ouverture hebdomadaire au public, avec de nouveaux horaires : une ouverture non-stop de 9h30 à 14h le mardi, une ouverture en soirée jusqu’à 19h le vendredi, et une extension des horaires du samedi.





Une équipe renforcée
 :

Un recrutement opéré en vue du projet de médiathèque, faisant ainsi passer l’équipe de 1.5 personnes (en équivalent temps plein) à 2.5. L’équipe compte également 7 bénévoles dont 4 actives .


Equipe


Christiane CHARRIER, Florence VALADE et Ludivine GARUZ constituent l’équipe salariée.











Bénévoles



Elles peuvent compter sur l’appui des bénévoles Thérèse BRIGE, Annie ORDRONEAU, Jacqueline LAMOUROUX et Chantal GUIARD qui contribuent elles aussi à faire vivre la médiathèque . (Absentes de la photo mais également engagées dans l’équipe bénévole : Nicole PELOTIN, Eliane MOTHELAY et nouvellement Anne-Sophie CARON).








DSCN1472.JPG




L’équipe au complet. Bénévoles et salariées partagent le même enthousiasme à l’idée de proposer de nouveaux services à la population.








Historique du projet
 :


2013 : Etude de faisabilité sur la création d’une médiathèque au sein des locaux de l’ancien office de tourisme de tourisme qui fait apparaître des difficultés d’ordre technique et financier.

2014 : Achat par la municipalité de l’ancienne graineterie Chauvet. Ancienne façade médiathèque
Le bâtiment est immédiatement pressenti pour accueillir une médiathèque, le projet étant porté depuis plusieurs années par l’équipe municipale. Dans le même temps un projet de Pôle Culturel Touristique et Artistique, rassemblant la médiathèque et la Maison Brugères rue de La Font, est évoqué. En Octobre, le budget alloué aux travaux des bâtiments de la médiathèque et de la maison Brugères est présenté en Conseil Municipal, et le lancement de la consultation pour la maîtrise d’œuvre (architecte) est lancée. La SARL BLAZQUEZ est retenue parmi les 28 offres reçues.

2015 : Des réunions de travail sur le projet sont organisées avec élus, agents et architecte. Les plans de David BLAZQUEZ, l’architecte du projet, sont présentés au Conseil Municipal. Le permis de construire est déposé après une réunion entre l’architecte et les Bâtiments de France. Les premières demandes de subvention sont déposées auprès des organismes partenaires (Etat, Région, Département).




2016 : La consultation pour les travaux est lancée, et les différents lots sont attribués aux entreprises. Le Projet Scientifique Culturel et Technique de la IMG_0833.JPGmédiathèque, définissant les grandes orientations du projet, est élaboré par le comité de pilotage du projet (composé du Maire de la commune ; des Adjointes référentes du projet et des agents). A l’été, les travaux commencent. 








2017 : Au Printemps, un agent est recruté pour la médiathèque. En Juin, les travaux s’achèvent et le travail d’aménagement intérieur de développement Facade_1.0.JPGdes fonds et d’organisation se poursuit. A l’automne 2017 la médiathèque ouvrira ses portes au public. 

















Financement :

Travaux : 370947.12 euros
Mobilier : 70 000 euros
Multimédia : 25 669.54 euros
Développement du fonds documentaire : 30 000 euros
Prestations intellectuelles : 30 446.8 euros

Total : 527 063.46 euros





Subventions
 :

LogoDepartementGironde.jpg

Département : 16%

Conseil Départemental (Villages anciens) : 1.2%


drac.jpgDRAC : 18%



nouvelle_aquitaine.jpgConseil régional : 19%



republique.jpgEtat (DETR) : 18%

Etat TEPCV : 1.4%


logo_sauveterre.jpgCommune de Sauveterre-de-Guyenne : 26.4%

Partager sur : FaceBook | Twitter